La gestion des milieux aquatiques

La gouvernance de la gestion de l’eau, des milieux aquatiques et de la prévention des inondations est régulièrement interrogée dans la recherche d’efficacité des politiques publiques, visant notamment l’atteinte du bon état des eaux et la gestion des risques.

Optimisation de la gestion des milieux aquatiques

Au cours de ses missions de gestion des milieux aquatiques, Espelia réalise généralement un diagnostic spatial et fonctionnel, des scénarios d’organisation et de rationalisation, plans et schémas directeurs territoriaux, une évaluation du coût global de services ou d’ouvrages publics, un choix du mode de réalisation d’un investissement public, évaluations préalables financement de projet.

Une compétence pour les EPCI à fiscalité propre

Ce mouvement se renforce à l’occasion de l’introduction de nouvelles dispositions issues de la loi de Modernisation de l’Action Publique Territoriale et d’Affirmation des Métropoles, qui dotent les communes et leur EPCI à fiscalité propre, d’une compétence de Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations (GEMAPI).

Pour exercer la GEMAPI mais aussi les missions complémentaires concourant aux mêmes objectifs (maîtrise des ruissellements, conservation des eaux, animation et coordination, …), l’organisation des maîtres d’ouvrage doit être repensée à une échelle hydrographique adaptée.

Dans ce secteur, Espelia déploie toutes ses expertises fonctionnelles dans les démarches suivantes :

Offre Espelia

Espelia appuie les acteurs locaux dans leur démarche de structuration et d’organisation sur un territoire pertinent, visant à répondre à leurs enjeux ainsi qu’au besoin de maîtrises d’ouvrage en capacité d’agir.
Ainsi au-delà d’une approche basée sur la rationalisation des organisations structurée autour des enjeux locaux, Espelia leur propose une assistance opérationnelle au travers d’un conseil juridique, financier et organisationnel, répondant à leurs multiples interrogations :

  • Quels statuts pour un syndicat mixte ?
  • Quelles responsabilités incombent aux maîtres d’ouvrage ?
  • Quel est la faisabilité financière du programme d’actions ?
Contact
  • LOUCHE Sébastien LOUCHE
    Directeur adjoint Pôle Eau et milieux aquatiques
    Prendre contact