Comparons et valorisons les politiques RH de nos collectivités !

Dans un contexte de baisse des dotations de l’État, de transfert à l’échelon local de nouvelles obligations et de réorganisation institutionnelle majeure, les collectivités territoriales font face à des enjeux sans précédent en termes de gestion de leurs ressources humaines. La fonction publique territoriale et donc, à travers elle, les maires et les présidents employeurs, est par ailleurs régulièrement mise en cause par des analyses souvent simplistes et orientées qui méconnaissent la réalité de l’action locale et débouchent donc sur des conclusions erronées voire stigmatisantes. Les collectivités territoriales disposent pourtant de toutes les données permettant d’expliquer et d’objectiver leur action et leur adaptation permanente.

Tous les deux ans, les collectivités locales doivent établir et présenter à leur comité technique (CT) un rapport sur l'état social. Suivant la taille des collectivités, les conditions de mise en œuvre de ces rapports sociaux diffèrent :

  • en-dessous de 50 agents les collectivités transmettent les informations à leur centre de gestion (CDG) qui établit ensuite un rapport global ;
  • Entre 50 et 350 agents, les collectivités établissent leur propre rapport, soumis pour avis à leur propre CT, avant transmission à leur centre de gestion ;
  • Enfin, au-delà de 350 agents, les collectivités non affiliées à un centre de gestion envoient leur rapport directement à la DGCL.


Le site de la DGCL fournit tous les documents nécessaires à l'établissement et à la transmission du rapport, dont notamment les fichiers de saisie au format ©MSExcel.


Un effort peu payé de retour immédiat

Les collectivités sont ainsi amenées à collecter, vérifier et saisir plusieurs centaines d’informations dont la plupart demeurent trop souvent inexploitées. Malgré l’importance du travail fourni, les collectivités ne disposent au final que d’une très faible valorisation des données pour leur propre compte, notamment en termes d’évaluation et de comparaison.
Afin de vous aider à évaluer simplement et gratuitement vos politiques Rh, Espelia vous propose DiagRH©, un service en ligne de diagnostic comparé des ressources humaines territoriales grâce à l’analyse de plus de 50 indicateurs répartis en 6 grandes thématiques : les effectifs, le temps de travail, les rémunérations, les conditions de travail, la formation et le dialogue social.

A vos marques ! Prêts ? Partez …

  • Aucune saisie : il vous suffit de déposer le fichier au format « .txt » généré automatiquement via le fichier Excel de saisie de la DGCL.
  • Un calcul automatique des indicateurs-clés qui couvrent l’ensemble de  vos politiques RH ;
  • Chaque indicateur est précisément défini, explicité et comparé automatiquement avec l’ensemble des collectivités ayant déjà utilisé le service.
  • Le panel des collectivités servant à la comparaison peut être affiné à l’aide de critères comme la nature de la collectivité, sa population, la taille de son effectif ou encore l’année de référence des données sociales.
  • Tableaux et graphiques interactifs permettent, pour chaque indicateur d’affiner l’analyse et les comparaisons.
  • Une garantie absolue d’anonymat : les données collectées sont utilisées uniquement à des fins de benchmark, d’analyses statistiques et d’amélioration du service rendu. Conformément aux Conditions Générales d’Utilisation, vos données ne seront en aucun cas rendues publiques sous une forme permettant d’identifier votre Collectivité.
  • Si vous êtes membres de l’AMF, profitez de fonctionnalités avancées et connectez-vous par le lien "adhérents" : connectez-vous
  • Pour les non-adhérents, accédez à la version publique en ligne sur DiagRH.

 

 

 

Dépenses de personnel des collectivités locales depuis le 1er janvier :