Valorisation et traitement des déchets

La valorisation et le traitement des déchets représentent 38 % du coût total de leur élimination.

Le traitement des déchets

Au cours de ses missions de valorisation et de traitement des déchets, Espelia réalise généralement un diagnostic spatial et fonctionnel, des scénarios d’organisation et de rationalisation, plans et schémas directeurs territoriaux, la gestion de projet, la passation de contrats publics complexes (DSP, PPP, concession…).

La valorisation des déchets

Les filières de traitement doivent privilégier, par ordre de priorité : la préparation en vue de la réutilisation, le recyclage, toute autre valorisation, notamment la valorisation énergétique, l'élimination. Or, selon les enquêtes les plus récentes, les déchets ménagers et assimilés seraient incinérés à 31%, stockés à 26% et valorisés à « seulement » 36%.

Dans ce contexte, les collectivités doivent développer des équipements de valorisation en amont de ceux conduisant à l’élimination (enfouissement, incinération)à des coûts supportables et dans le respect de l’environnement, tout en assurant les capacités de traitement des déchets ultimes au plus proche de leur lieu de production.

Cet objectif ambitieux implique une coordination étroite entre les collectivités compétentes mais également une coopération entre les collectivités et les entreprises privées de la gestion des déchets

Les équipements de la valorisation des déchets

Conformément aux priorités de la politique “déchets”, une part croissante des déchets est envoyée prioritairement vers les installations de valorisation matière et organique, qui se complexifient  pour devenir de véritables outils industriels de haute performance : centres de tri mécanisés de classe 4 qui permettent le tri des plastiques souples, installation de tri-méthanisation produisant du compost, du biogaz et des combustibles solides de récupération, etc.

Pour assurer leur viabilité économique, ces équipements doivent être construits au plus proche des exutoires pour les sous-produits de valorisation : industriels pour le biogaz ou l’électricité, monde agricole pour la reprise du compost, cimentiers pour les combustibles solides de récupération, etc.. Cette nécessité d’assurer des débouchés pour les sous-produits de valorisation conditionne le choix du lieu d’implantation des équipements, d’où la nécessité d’anticiper sur la maitrise le foncier disponible pour les collectivités porteuses de ces projets.

Dans ce secteur, Espelia déploie toutes ses expertises fonctionnelles dans les démarches suivantes :

Déchets 2

Offre Espelia

  • Etudes préalables à la création ou à l’optimisation des équipements de traitement, dans la mise en œuvre des investissements (gestion de projet, négociation des financements, passation et suivi des contrats, etc.)
  • Suivi des installations existantes
Contact