Collecte et traitement des effluents (assainissement)

Organisation de la collecte et du traitement des effluents

Au cours de ses missions de gestion de la collecte et du traitement des effluents, Espelia réalise généralement un diagnostic spatial et fonctionnel, une optimisation de l’organisation des services, une création d’entités de coopération intercommunales, un audit et suivi de contrats ou de services, une définition de politiques tarifaires.

La modernisation des outils de traitement des eaux

Sous l’impulsion des directives européennes (Directive sur les eaux résiduelles urbaines, Directive cadre sur l’eau, Directive qualité des eaux de baignade) et du législateur (Loi sur l’eau et les milieux aquatiques, lois Grenelle), les collectivités ont ces dernières années sensiblement modernisé leurs outils de traitement des eaux, principalement dans l’optique de réduire l’empreinte environnementale de leur service d’assainissement.

D’une part, les zones urbaines font face à l’imperméabilisation galopante des sols, aux pollutions de plus en plus intenses (nature et concentration) des eaux à traiter, d’autre part, les zones moins denses souffrent d’un déficit d’accès à un service d’assainissement performant à un coût raisonnable (les solutions d’assainissement non collectif n’étant pas toujours performantes, les ouvrages d’épuration type stations d’épuration à boues activées ayant un coût rédhibitoire sous un certain seuil de population).

Le service d’assainissement moderne

Un service d’assainissement moderne doit pouvoir :

Assurer un traitement des micropolluants émergents :

Le traitement des micropolluants émergents (résidus médicamenteux notamment) permet de prévenir les impacts nocifs sur la faune aquatique (antibio-résistance, changement de sexe…)

Repenser les usages secondaires des eaux traitées :

C’est le cas lors de la réutilisation des eaux traitées pour l’arrosage des espaces publics ou certaines utilisations industrielles.

Maîtriser les écoulements des eaux pluviales :

Les écoulements des eaux pluviales sont maîtrisés par l’incitation des particuliers à favoriser l’infiltration à la parcelle par l’intermédiaire de dispositifs de récupération et/ou d’outils fiscaux du type taxe sur les eaux pluviales urbaines (Grenelle I).

Garantir la qualité des milieux récepteurs sensibles :

La qualité est garantie sur les espaces littoraux ou fluviaux, par une gestion en temps réel des flux hydrauliques calquée sur les capacités des ouvrages de collecte et de traitement.

Valoriser le service de l’assainissement non collectif (ANC) :

Le service d’assainissement non collectif (ANC) obtiendra ses lettres de noblesse  lorsqu’il sera équipé de moyens modernes et de systèmes de traitement dont l’efficacité sera garantie tant par les contrôles que par des opérations globales de réhabilitation.

Dans ce secteur, Espelia déploie toutes ses expertises fonctionnelles dans les démarches suivantes :

Assainissement

Offre Espelia

  • Diagnostic du fonctionnement des services existants
  • Amélioration de l’efficience des services : contractualisation de l’exploitation, création d’opérateur public ou d’économie mixte, suivi et optimisation de l’exploitation, création d’une taxe eau pluviale
Contact
Blog
Tous les billets