La production et la distribution de l’eau potable

En France, le service public de l’eau est considéré comme un service essentiel et est apprécié positivement par 80% de la population (baromètre CIEau).

Organisation de la production et de la distribution de l’eau potable

Au cours de ses missions de gestion de la production et distribution de l’eau potable, Espelia réalise généralement une passation de contrats publics complexes (DSP, PPP, concession…), une définition de stratégies fiscales, une définition de politiques tarifaires, un audit et suivi de contrats ou de services.

Le service public de l’eau

Cette satisfaction globale ne doit pas occulter les difficultés de compréhension des éléments de formation du prix de l’eau ou encore la méconnaissance du montant de leur facture par les usagers (68% des français ne connaissent pas le prix du m3).

A l’avenir, le maintien de la qualité desservices d’eau potable reposera sur la capacité des collectivités à :

Préserver les ressources :

Les ressources sont de plus en plus impactées par les pollutions diffuses. Les difficultés de maîtrise foncière et un cadre législatif inadapté constituent les principales préoccupations des collectivités.

Faire face à la tendance baissières des consommations :

Cette baisse  fragilise l’équilibre économique de services composés à 85% de charges fixes et dont les revenus sont proportionnels au nombre de m3 d’eau vendus.

Pérenniser une gestion de long terme du patrimoine :

Les quelques 900 000 kms de réseau des services d’eau français représentent 80% de la valeur de leur patrimoine et perdent environ 1,3 milliards de m3 chaque année. L’effort de renouvellement devra être quadruplé au cours la période 2015-2030 (4,5 Md€ par an) afin de respecter notamment les objectifs du Grenelle.

Répondre aux attentes des abonnés :

Les abonnés attendent transparence, accessibilité et efficiencedu service. Justifier et expliquer le prix de l’eau, garantir un service efficient via une organisation rationnalisée des services, favoriser l’accès à tous conformément au droit à l’eau défini par l’ONU, participer à la gouvernance du service sont autant d'exigences nouvelles des usagers et de la société civile.

Le service d’eau dans les pays en développement

Dans les pays en développement, les services d’eau et d’assainissement se caractérisent par une faible capacité de recouvrement des coûts et une forte dépendance à l’égard des financements internationaux. Cela s’explique principalement par le faible consentement à payer des ménages, mais également par des méthodes de recouvrement inadaptées et la difficulté qu’ont les pouvoirs publics à anticiper les besoins des services.

Des contrats équilibrés

L’intervention du secteur privé dans des contextes institutionnels peu structurés ou instables est parfois source de tensions entre la maîtrise d’ouvrage et l’opérateur d’une part, et avec les usagers d’autre part. Se basant sur son expérience de la négociation avec les opérateurs privés, Espelia développe des contrats alliant la recherche de l’équilibre économique et le respect des impératifs de transparence du service public.

 

En France ou à l'international, Espelia déploie toutes ses expertises fonctionnelles dans les démarches suivantes :

 

Eau - Robinet

Offre Espelia en France

  • Contractualisation des services à travers des contrats innovants intégrant une modulation de la rémunération de l’opérateur en fonction de sa performance
  • Mise en œuvre de prospectives tarifaires de long terme, à même de garantir un tarif stabilisé et la pérennité des équilibres financiers du service
  • Mise en œuvre d’une tarification sociale adaptée au tissu social local
  • Définition de projets de service tels que les contrats d’objectifs ou les audits organisationnels des régies.

Offre Espelia dans les pays en développement

  • Définition de politiques tarifaires adaptées aux caractéristiques sociologiques de leurs territoires
  • Schémas de financement garants d’équilibre économique de long terme
  • Renforcement de capacité de la maîtrise d’ouvrage par des recommandations juridiques, organisationnelles ou encore méthodologiques par le développement d’outils de contrôle et de régulation adaptés aux enjeux locaux
Contact
Blog
Tous les billets