Transports urbains et interurbains de voyageurs

En France, les transports publics permettent la réalisation de plus 5 milliards de déplacements par an pour un coût global de l’ordre de 17.5 milliards d’euros.

Diagnostic des réseaux urbains et interurbains de voyageurs

Au cours de ses missions de gestion des réseaux urbains et interurbains, Espelia réalise généralement un choix des modes de gestion de services publics, une passation de contrats publics complexes (DSP, PPP, concession…), unecréation d’opérateurs de service public, une planification financière pluriannuelle, une définition de stratégies fiscales.

Les transports, une charge croissante pour les collectivités

Ces services sont fortement subventionnés. Le ratio recettes tarifaires/dépenses (31% en 2014) n’a cessé de se dégrader faisant peser une charge croissante sur les collectivités. Cette situation s’explique principalement par les effets conjugués :

  • Du développement de l’offre,
  • De la hausse des coûts de production kilométriques due notamment à l’augmentation de la masse salariale et du coût de l’énergie ou aux renforcements de la réglementation en matière de sécurité et d’accessibilité,
  • Des hausses moins que proportionnelles des tarifs au cours des dernières années,
  • De l’étalement urbain.

La vive concurrence entre opérateurs privés (Keolis, Transdev, Ratp Dev, Car Postal, etc.) a conduit à limiter la hausse des subventions publiques au prix parfois d’une tension sur la qualité de service.

Une stratégie d’optimisation du coût des transports

Face à cette situation, de nombreuses collectivités repensent leur stratégie en matière de transport : restructuration lourde de l’offre (réorganisation des réseaux autour d’axes structurants à haut niveau de service), meilleure prise en compte de la multi-modalité et de l’interopérabilité, intégration des solutions offertes par la révolution numérique, refonte des grilles tarifaires, évolution du modèle économique des contrats, création d’opérateurs publics (sociétés publiques ou régie), optimisation du financement des TCSP, etc.

L’évolution de la compétence mobilité

Au sein des collectivités, les services de transport deviennent de véritables services de mobilitéschefs d’orchestre d’une offre de transport multimodale intégrée et performante (bus, car, train, auto-partage, modes doux, etc.).

Depuis la promulgation de la loi Notre (loi  du 7 août 2015), le contexte institutionnel de la gestion de la compétence « mobilité » est profondément bouleversé. Il appartient désormais aux Régions d’endosser un rôle de coordonnateur de l’offre globale de transports à l’échelle de leurs territoires, et d’assurer l’organisation de la desserte interurbaine. Les nouvelles   AOM  (Autorité Organisatrices de la Mobilité) « urbaine », fixent les stratégies de mobilité de proximité, au plus près des besoins de leur territoire.

A l’étranger, les situations rencontrées sont très diverses. Dans les pays émergents, une course contre la montre s’est engagée pour éviter la congestion automobile (notamment en Asie). Les flux massifs de déplacements doivent être canalisés vers des systèmes de type Bus Rapide Transit ou des modes lourds (métro, tramway). Des autorités de gouvernance des transports à l’échelle des bassins de vies doivent émerger pour assurer un rôle de coordination et de régulation d’une offre parfois disparate.

Dans ce secteur, Espelia déploie toutes ses expertises fonctionnelles dans les démarches suivantes :

Transports urbains

Offre Espelia

  • Réalisation d’audits techniques, technico-économiques, financiers et juridiques de services de transports publics urbains et interurbains
  • Etude approfondie et aide au choix du mode de gestion pour les services de transports publics (gestion externalisée ou régie)
  • Modélisation financière et reconstitution des coûts afin d’évaluer la soutenabilité budgétaire des projets de transports des collectivités (BHNS, Tramways, etc.)
  • Assistance au montage des dossiers de demandes de subventions (Grenelle, etc.)
  • Assistance pour la prise de compétence transports (départements, régions, EPCI) et la re-délégations des compétences (conventions AO2, scolaires …)
  • Harmonisation des prestations de transports (intermodalité, tarification, information voyageur, communication) en partenariat technique avec Erea-conseil
  • Assistance juridique, financière, fiscale (VT) et technique lors des extensions ou modifications des PTU
  • Contractualisation de l’exploitation (marchés publics, concessions, affermages, régies intéressées…) avec les opérateurs privés
  • Création des structures de portage (Syndicats mixtes, Syndicats SRU…)
  • Création d’opérateurs publics ou d’économie mixte (SEM, SEMOP, Régie, SPL…) pour exploiter les services
  • Suivi des contrats et l’optimisation de l’exploitation (mise en place d’indicateurs, tableaux de bord, suivi des rapports annuels d’activité, renégociation des contrats…)
Blog
Tous les billets