Détail d'une référence

Conseil et assistance financière de l’Etat dans ses relations avec la société Consortium Stade de France

Ministère des Affaires Sociales et de la Santé


Contexte et enjeux

L’Etat Français a signé en 1995 avec le Consortium Stade de France un contrat de concession pour la construction et l’exploitation du Stade de France. Ce contrat est d’une durée de 30 ans et arrivera donc à échéance en 2025.
Le modèle économique du Stade de France repose principalement sur les conventions passées avec la Fédération Française de Football (FFF), la Fédération Française de Rugby (FFR) et les nombreux concerts et spectacles se déroulant au stade. Or l’actuelle convention signée avec la FFR arrive à expiration le 30 juin 2017, avec la perspective pour la FFR de la construction d’un nouveau stade en région parisienne.

Prestations réaliséees et résultats

L’Etat Français, par l’intermédiaire du Ministère chargé des Sports, a souhaité étudié les conséquences sur le plan d’affaires du stade de l’éventuel non prorogation de ce contrat, en ce compris un éventuel rachat ou résiliation du contrat actuel.
Le Ministère a ainsi fait appel à Espelia pour évaluer (i) le modèle économique du stade de France entre 2014 et 2025, date de fin du contrat, selon différents scénarii et en particulier en cas de non-prorogation de la convention FFR et (ii) des éventuelles indemnités de résiliation / rachat du stade à différentes dates.

Un plan d’affaire (business plan) détaillé du Stade de France sur la période restant à courir du contrat a été établi permettant d’apprécier la solidité financière du modèle économique du stade selon différents scénarii d’évolution.

Chiffres clefs

Equipement emblématique construit pour la Coupe du Monde 1998, mais dont le modèle économique est perfectible. Des enjeux financiers et stratégiques lourds pour l’Etat. >> Plus d'information sur cette référence
Contact