Détail d'une référence

Assistance à la mise en œuvre d’une délégation de service public pour l’exploitation d’un cinéma

Commune de Montmirail


Contexte et enjeux

La Commune de Montmirail avait confié l’exploitation du cinéma municipal « Le Don Camillo » à un tiers par le biais d’une délégation de service public arrivant à échéance à la fin de l’année 2014. Dans la perspective de son renouvellement, le précédent exploitant avait alors signifié à la Ville son intention de ne pas candidater à la procédure, notamment en raison de ses difficultés à équilibrer financièrement l’exploitation du service dans le cadre de la précédente convention. Le retrait amorcé du délégataire entrainait alors une situation de quasi-abandon de la délégation, laquelle ne parvenait encore à fonctionner qu’en raison de l’implication de l’unique agent resté en fonction.
C’est dans ce contexte que la Commune a lancé la procédure de renouvellement de sa DSP, avec pour enjeu principal la pérennité de l’exploitation cinématographique sur son territoire.

Prestations réaliséees et résultats

Espelia a accompagné la Ville sur les aspects juridiques, financiers et technico-économiques de son projet en réalisant notamment les tâches suivantes : diagnostic du service, rédaction d’un rapport sur le choix du mode de gestion, rédaction de l’AAPC et du DCE, analyse des candidatures et des offres, organisation d’un tour de négociations, rédaction du rapport sur le choix du délégataire et finalisation du contrat.

L’assistance apportée a contribué à la signature du contrat, permettant le renouvellement de la DSP dans les délais prévus, sans qu’aucun recours n’ait été déposé contre la procédure ou le contrat.
La mise en concurrence menée a conduit à un changement de délégataire dans un cadre permettant la redynamisation du cinéma et l’amélioration de la qualité de service rendu aux usagers, au prix d’une augmentation contenue de la subvention forfaitaire d’exploitation versée à l’exploitant.

Chiffres clefs

2 salles de 192 et 96 places.Augmentation du nombre de séances réalisées (26 par semaine en période normale contre 20 précédemment).La nouvelle DSP prévoit la réalisation de nombreuses animations (ciné-concerts, ciné-goûters…) destinées à redynamiser le cinéma. >> Plus d'information sur cette référence
Contact