Détail d'une référence

Assistance à la mise en place d’un accord de coopération décentralisée entre la métropole Nice Côte d’Azur et les municipalités libanaises de Borj Hamoud et Jdeideh

CORAIL DEVELOPPEMENT (Mandataire du groupement)


Contexte et enjeux

Le 25 mars 2011, la Communauté Urbaine Nice Côte d’Azur, devenue Métropole Nice Côte d’Azur au 1er janvier 2012, a signé une convention cadre de coopération décentralisée avec les municipalités libanaises de Bourj Hamoud et de Jdeideh, à la périphérie de Beyrouth, dans le but de promouvoir les échanges et le transfert de savoir-faire entre ces différentes collectivités.
A la signature de la convention, l’assainissement a été identifié comme une thématique à traiter de façon prioritaire par la coopération. Il s’agissait plus précisément d’accompagner les municipalités de Bourj Hamoud et de Jdeideh dans le suivi technique et institutionnel du dispositif d’assainissement dit de Beyrouth Nord et Metn.
En 2012, les parties à la convention sont arrivées à la signature d’un avenant visant à préciser les objectifs et le contenu de la coopération autour de cette thématique. Le dit avenant organise l’appui de la Métropole Nice Côte d’Azur aux municipalités libanaises autour de 3 composantes :
• Une composante technique ;
• Une composante institutionnelle ;
• Une composante universitaire.
En janvier 2014, Nice Côte d’Azur a confié à un groupement intégrant Espelia la charge de l’assister dans la mise en œuvre de cette mission de coopération sur les 3 années à venir.

Prestations réaliséees et résultats

L’intervention d’Espelia porte plus spécifiquement sur la composante institutionnelle.
Elle vise à permettre aux instances libanaises concernées par le dispositif d’assainissement de Beyrouth Nord et Metn de se familiariser avec les problématiques organisationnelles et financières propres au développement de l’assainissement (répartition des compétences, modes de gestion et de contractualisation, anticipation des coûts de gestion et mobilisation de ressources financières) pour favoriser une gestion intégrée et pérenne du dispositif.
Pour ce faire, Espelia a notamment la charge d’organiser un cycle de plusieurs ateliers de concertation réunissant l’ensemble des parties prenantes au projet autour des thématiques identifiées : organisation institutionnelle du secteur, modes de gestion opérationnelle du dispositif, tarification et gestion financière du service, etc.

Les résultats attendus sont les suivants : Appropriation des enjeux par les différentes instances libanaises parties prenantes au projet; Emergence d’un processus de réflexion concerté entre les instances libanaises parties prenantes au projet autour de ces problématiques.

Localisation : ALPES MARITIMES

>> Plus d'information sur cette référence
Contact
  • MATTERSDORF Guillaume MATTERSDORF
    Directeur Pôle Eau et Milieux Aquatiques
    Prendre contact