Détail d'une référence

Assistance à maîtrise d’ouvrage pour le renouvellement du contrat de délégation de service public du chauffage urbain de la ville de Saint-Dizier.

Ville de Saint Dizier


Contexte et enjeux

Deux réseaux de chaleur coexistent sur le territoire de Saint-Dizier, l’un géré par l’Office Public de l’Habitat de Saint-Dizier sur le quartier du Vert Bois et géré la ville.
Pour des raisons économiques et environnementales, l’OPH a décidé de céder son réseau de chaleur à la ville de Saint-Dizier, qui souhaite confier le renouvellement et l’exploitation des réseaux à un opérateur par la passation d’une délégation de service public à l’issue des deux contrats avec une éventuelle interconnexion.
Les besoins en chaleur ont été estimés à environ 51 GWh pour les deux réseaux existant et à 77 GWh avec l’ensemble des bâtiments potentiellement raccordables. Pour couvrir l’ensemble de ces besoins, il a été envisagé la création d’une chaufferie biomasse.
La ville a mandaté Espelia pour le renouvellement de son contrat de chauffage urbain avec un objectif clairement affiché de baisse de la facture énergétique pour les usagers et d’alimentation à partir d’énergies renouvelables.

Prestations réaliséees et résultats

Pour le compte de la ville de Saint-Dizier, Espelia a réalisé les missions suivantes :
• Audit de fin de contrat sur les réseaux de l’OPH et de la ville,
• Etude de faisabilité du réseau de chaleur (en partenariat avec des BET),
• Elaboration du rapport sur le choix du mode de réalisation et de gestion de l’équipement,
• Elaboration du dossier de consultation,
• Négociation avec les candidats,
• Mise au point du contrat,
• Suivi du contrat.

Le réseau de distribution, long de plus de 16 km, dessert près de 100 sites, principalement des logements sociaux avec l'Office Public de l'Habitat (OPH) de Saint-Dizier (environ 3.700 logements), des bâtiments municipaux, des hôpitaux, etc…
80% de la chaleur est produite à partir d'une biomasse locale assurée par la filière bois haut-marnaise qui lui fournira, dès 2015, 19.000 tonnes de bois énergie par an. En conséquence, les tarifs baisseront en moyenne de près de 15 % et seront stables dans la durée.
Le réseau biomasse permettra d'éviter l'émission de plus de 130.000 tonnes de CO2 au total.
L’investissement du projet s’élève à 16,5 millions d’euros.

Chiffres clefs

Montant total de la mission : 120 k€Montant Espelia : 40 k€Durée de la mission : 12 mois (hors suivi du projet) >> Plus d'information sur cette référence
Contact