le billet
Par Maëlle Perrin-Luciani, Consultante Pôle Numérique, Organisation et Ressources Humaines

Le télétravail : quels enjeux pour les collectivités ?

Dans ce contexte inédit de la crise sanitaire actuelle, marquée par une période de confinement généralisant de manière temporaire le travail à domicile, les collectivités ont dû s’adapter et faire preuve de réactivité pour assurer la continuité du service public. La question du télétravail est aujourd’hui au cœur des enjeux RH pour les collectivités. Plébiscité par certains agents, rejeté par d’autres ou encore incompatible avec certains postes dans la très grande diversité des métiers de la fonction publique, quelle est la place du télétravail dans l’administration de demain ?

Au sortir du confinement, les DRH font face à une demande accrue de recours au télétravail à laquelle il faut répondre de manière cadrée et coordonnée. Elle est d’autant plus forte sur des territoires étendus où le trajet domicile-travail est plus long : départements ruraux, nouvelles intercommunalités XXL… De nombreux agents émettent le souhait de bénéficier de la possibilité de télétravailler de façon régulière ou ponctuelle, afin de gagner en autonomie et en qualité de vie, mais aussi dans un souci de réduire leur impact environnemental. Néanmoins, une ouverture non maîtrisée de droit au télétravail peut engendrer des dysfonctionnements sur le plan du management et du service rendu aux usagers.

Il s’agit donc à chaque collectivité de définir collectivement un cadre d’organisation du travail intégrant une part plus large de télétravail en la déclinant par service afin de respecter les particularités des métiers et les nécessités de service. Pour y parvenir, un travail de diagnostic préalable est indispensable pour :

  • Recenser les télétravailleurs existants ou potentiels
  • Identifier les activités « télétravaillables » selon une vision par métier ou par poste
  • Identifier les freins géographiques sur le territoire, en termes d’infrastructures et d’équipements

Il s’agira ensuite d’identifier les questionnements posés par la mise en place du télétravail dans la perspective d’une structuration de cette démarche dans les services. Au cœur des enjeux de structuration du télétravail, la question du management à distance. Appréhendé sous forme de contrat, l’agent et son manager doivent prendre des engagements réciproques. Au-delà, la bonne utilisation des outils numériques collaboratifs (visio-conférence, messagerie instantanée, smartphones, intranet collaboratif…) est une condition de réussite du télétravail. Le cahier des charges de l’ergonomie du poste de travail à distance (à domicile ou dans un tiers lieu) doit également être défini dans ce cadre. Enfin, et sans être exhaustif, on peut citer la question de la juste répartition des temps sur le terrain, en présentiel et à distance pour les agents en télétravail (plages fixes, variables, taches réalisées en présentiel ou à distance).

Espelia accompagne les collectivités dans leur démarche de définition d’un cadre concerté de recours au télétravail.

 

Exemple de référence Espelia en lien avec le télétravail sur les territoires

Etude du développement du télétravail au sein du Département de la Charente-Maritime

Blog
Tous les billets