le billet

Lutte contre les émissions de gaz à effet de serre liés à la mobilité urbaine dans les pays émergents et en développement

Depuis le mois d'octobre 2018, un groupement de conseil piloté par Espelia a été mobilisé par l’Agence Française de Développement pour soutenir le déploiement de l’initiative MobiliseYourCity dans la zone Afrique, Caraïbes, Pacifique (ACP).

L’idée de cette initiative franco-allemande émerge en 2015 à Paris lors de la CoP21. Elle est inscrite à l’agenda des solutions concrètes, permettant de lutter contre les émissions de gaz à effet de serre liées à la mobilité urbaine dans les pays émergeants et en développement et améliorer la qualité de vie des populations urbaines (ODD 11 principalement).

L’initiative prend forme officiellement à la CoP22 (Marrakech, 2016) où elle obtient un financement européen délivré par la Commission Européenne, à travers sa Direction-Générale pour la coopération internationale et le développement (DG DEVCO). L’Agence française de développement (AFD) et l’Agence allemande de coopération internationale (GIZ) reçoivent la maîtrise des fonds européens afin de soutenir l’activité du secrétariat de MobiliseYourCity et de mettre en œuvre ses actions.

L’objectif stratégique de MobiliseYourCity consiste à réduire de 50% les émissions de gaz à effet de serre liées à la mobilité urbaine en 2050, en intervenant de façon partenariale :

  • A l’échelle des Etats par le développement de Politiques nationales de mobilité urbaine (PNMU ou NUMP en anglais) adossées à des programmes d’investissements publics nationaux ;
  • A l’échelle urbaine en conseillant les villes sur la planification stratégique de la mobilité et les choix d’investissements locaux, par le développement de Plans de mobilité urbaine soutenable (PMUS ou SUMP en anglais). L’idée consiste également à maintenir un accompagnement de plus longue durée des autorités locales qui le demandent, afin de mettre en œuvre et assurer le financement des programmes d’investissement dont elles sont in fine seules responsables.

Le rôle du groupement Espelia est double. Tout d’abord, le groupement a positionné un expert long terme au sein du Secrétariat de MobiliseYourCity. Il doit contribuer à assurer la production des éléments nécessaires pour finaliser le cadre méthodologique du Partenariat et développer le cadre prévu pour les actions de renforcement des capacités des bénéficiaires.  Le groupement sera en outre amené à intervenir à travers des missions d’appui complémentaires sur des sujets institutionnels, économiques, financiers et techniques selon les besoins qui se feront jour.

Le cadre méthodologique de l’initiative à la définition duquel le groupement travaille, comprend surtout :

  • Une publication détaillant les indicateurs-clé et les principes de suivi-évaluation du partenariat MobiliseYourCity ;
  • Deux boîtes à outils (PNMU et PMUS) permettant de développer les politiques et les plans de mobilité urbaine durable. Ces boîtes sont composées des Guides méthodologiques encadrant le développement des PNMU et PMUS, des Termes de référence standard permettant de lancer les études techniques, et des autres outils nécessaires à la mise en œuvre des actions du Partenariat dans les conditions de qualité qu’il requiert ;

Pour les actions de renforcement des capacités, il est prévu de développer :

  • Une plate-forme mondiale de connaissances en ligne et de mise à disposition des contenus techniques des projets validés par MobiliseYourCity, permettant aussi d’organiser l’animation de la communauté des praticiens ;
  • Un plan d’action pour l’animation de la communauté des praticiens, en particulier pour la région ACP.

En avril 2019, le Partenariat s’est élargi à de nouvelles villes. En effet, le comité de pilotage a validé six nouveaux partenaires :

  • 3 villes africaines : Lomé (Togo), Kumasi (Ghana), Bobo Dioulasso (Burkina Faso),
  • 1 ville de l’Europe de l’Est : Tbilisi (Géorgie),
  • 2 villes latino-américaines : Belo Horizonte (Bresil), et Trujillo (Pérou).

MobiliseYourCity compte aujourd’hui 48 villes et 11 pays membres, les « beneficiary partners ».

 

Réunion du Comité de pilotage à Berlin, avril 2019 :

Les premiers résultats très concrets arrivent en juin avec la remise des plans de mobilité durable de Yaoundé et Douala au Cameroun, et dans les mois à venir, la livraison du même type de plan pour le Grand Saint-Domingue en République Dominicaine. Le démarrage des études pour six nouveaux plans est prévu pour la seconde partie de 2019 et début 2020. 

Partagez sur les réseaux sociaux :
 

Blog
Tous les billets